vendredi 24 août 2012

Les secrets d'une shoe addict


Faites vos jeux, rien ne va plus ! En virée à Las Vegas, trois desperate housewives passent la soirée la plus folle de leur vie! En plein divorce, Loreen se laisse séduire par un éphèbe qui se révèle être un gigolo; Tiffany toujours très raisonnable, est prise d'une crise de shopping aiguë dans une boutique de luxe; quant à Abbey, elle tombe nez à nez avec l'homme qui connaît ses petits secrets.
Et le silence se paye... Au bord du gouffre et de la faillite, elles trouvent la solution auprès de Sandra, shoe addict invétérée, qui leur donne une idée géniale, mais très osée: devenir hôtesse de téléphone rose. Entre les enfants, les tâches ménagères et les maris, Loreen,Tiffany et Abbey se transforment en prêtresses du sexe et chuchotent des mots cochons à l'oreille d'inconnus. Leur petite entreprise prospère, mais leur activité doit rester clandestine...

L'avis de Chicky Poo :

Je m'étais laissée séduire par le premier tome de la série, que j'avais lu l'année dernière. Et que j'avais adoré, me retrouvant dans la plupart des personnages, étant moi-même ce qu'on pourrait appeler une "shoe addict", avec un total de 41 paires de chaussures à mon actif. Mais là n'est pas le sujet.

C'est donc confiante, et même un peu pressée que je me suis lancée dans la lecture des nouvelles aventures de Sandra, la reine de Shoe addict. On ne retrouve pas la même personnages, mais finalement c'est un peu le même genre de scénario que l'on retrouve : quatre personnages principaux, tous plus hauts en couleur les uns que les autres. 

Comme pour le premier, j'ai eu un peu de mal à me faire au changement de narration, passant très rapidement et très souvent d'un personnage à l'autre. Mais encore une fois, j'ai fini par m'y habituer et je me suis laissée emporter par cette lecture facile, pleine de gros cœurs dedans, avec un (voire deux) Prince(s) Charmant(s) tout ce qu'il y a de plus attrayant et un job qu'on pourrait presque faire. J'ai dit presque. C'est bien écrit, ça fait rire, ça appelle quelques larmichettes pour les plus sensibles et puis, disons-le, quelque part, ça fait aussi rêver. Parce que oui, un homme qui vous dit "Je t'aimerai de manière inconditionnelle", c'est quand même la classe. Bref. 

En gros, vous l'aurez compris, une très bonne lecture pour moi, même si elle parle moins chaussures et que ce n'est pas tout à fait aussi bon que le premier, ça reste un livre que j'ai apprécié !
"A Las Vegas, Loreen Murphy n‘avait pas du tout prévu de faire appel à un prostitué."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tous vos petits mots adorables sont les bienvenus ! Et même les moins adorables hein, j'aime bien quand on peut discuter ! :) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage et à bientôt !