jeudi 22 août 2013

Metro Baker Street

1889, Londres. Alors qu’Enola est lancée dans une nouvelle enquête sur la disparition de Lady Blanche fleur del Campo, elle découvre que son frère Sherlock la recherche désespérément. Il vient en effet de recevoir un énigmatique paquet en provenance de leur mère,adressé tout spécifiquement à Enola, et qu’elle seule saurait décrypter. Sherlock, accompagné de son frère Mycroft, se voit donc contraint de suivre les traces d’Enola dans ses pérégrinations au cœur des sombres tunnels de Londres. Ensemble,les trois Holmes devront répondre à une triple question : Qu’est-il arrivé à leur mère ? Où est donc Lady Blanche fleur ? Et que décidera l’aîné Mycroft de l’avenir d’Enola lorsque ses frères l’auront rattrapée ?

Ce que j'en ai pensé

Sixième tome de la série "Enola Holmes", je l'attendais en poche avec une très grand impatience ! Et dès que je l'ai eu en main, je l'ai dévoré... 

A mes yeux, c'est un peu le tome de la maturité. Autant pour le personnage que pour l'auteure. Jusqu'à maintenant, je trouvais au style de Nancy Springer un patte un peu trop enfantine et parfois infantilisante. Mais cette fois-ci, je n'ai pas retrouvé les répétitions et les explications de certains points, qui m'avaient agacée dans les premiers tomes. 

L'histoire en elle-même reste un peu facile et on ne peut pas vraiment dire que le scénario soit grandiose, mais je me suis laissée emporter par l'enquête et surtout, surtout, par le rapprochement avec Sherlock et Mycroft. Si j'aime beaucoup Enola, j'apprécie aussi énormément ses deux grands frères et j'ai adoré la relation que Nancy Springer a nouée entre eux, c'est plutôt bien trouvé et bien écrit. 

Enola a beaucoup évolué aussi depuis le premier temps. Dans les premiers tomes, je l'avais trouvée parfois un peu ennuyeuse, avec sa façon de toujours répéter l'origine de son prénom et se lamenter au sujet de ses frères, de sa mère et de son passé. Je l'ai retrouvée ici grandie et beaucoup plus mature et même, émouvante. Parce que oui, j'ai lâché une petite larme... mais je ne veux spoiler personne alors je m'arrêterais là. 

Je ne sais pas si ce livre est le dernier de la série. Et j'aimerais bien que ce ne soit pas le cas. Je ne dirais pas que ce tome est un coup de cœur, mais ce fut un vrai plaisir de le lire et je pense que c'est le meilleur de la série !
"- Enola, me dit alors Sherlock - et l'émotion qu'il laissait transparaître était sans doute la plus vive que je lui verrais jamais -, notre sœur bien-aimée, je vous en conjure, soyez ce que vous jugez bon d'être. Je crois qu'égoïstement j'ai pris goût à vous, à qui vous êtes, à votre intuition, à votre flair, cet art de pressentir sans jamais être sûr de rien. En toute franchise, il me tarde de voir ce que vous pouvez bien nous réserver pour la suite."

2 commentaires:

  1. Je n'ai encore jamais lu un seul "Enola Holmes", mais j'ai mis le tome 1 dans ma WL, dans l'espoire qu'il tombe lors d'un swap car je ne l'ai jamais trouvé en boutique, même au rayon jeunesse... Au pire si ils ne tombe pas dans mes derniers swaps de cette année, je pense que je le commanderais, car ça me me tente vraiment beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu peux te lancer sans souci :)

      Supprimer

Tous vos petits mots adorables sont les bienvenus ! Et même les moins adorables hein, j'aime bien quand on peut discuter ! :) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage et à bientôt !